Conseils pour souscrire une assurance-crédit commerciale

L'assurance-crédit commerciale offre une couverture aux entreprises. Si les clients qui doivent de l'argent pour des produits ou des services ne paient pas leurs dettes ou les paient plus tard que les conditions de paiement ne l'imposent. Dans cet article, découvrez les meilleurs conseils pour souscrire une assurance-crédit commerciale.

Avantages de l’assurance-crédit commerciale

En effet, elle donne aux sociétés la confiance requise pour octroyer des prêts à de nombreux consommateurs et permet un accès plus aisé au crédit, à des taux souvent plus avantageux. L'assurance-crédit commerciale concerne les produits et services dont l'échéance est de 12 mois. Rendez-vous sur www.wegroup.ch pour en savoir plus. La couverture peut être obtenue par les entreprises opérant n’importe où. En complément, les compagnies qui offrent une couverture d'assurance-crédit assistent leurs membres dans la maîtrise des dangers en leur prodiguant des recommandations sur les possibilités de développement et les nouveaux marchés. Les sociétés peuvent acquérir une assurance du crédit commercial pour tout leur portefeuille de crédits ou pour des clients individuels. Avec l'assurance-crédit commerciale, le preneur d'assurance sait que son entreprise est protégée contre les risques commerciaux et politiques qui échappent à son contrôle, sachant que l'argent qui lui est dû sera payé. Cela aide les entreprises à croître de manière rentable, en les soutenant à toutes les étapes du cycle économique et en minimisant pour elles le risque d'insolvabilité inattendue des clients.

Les risques couvrirent par l’assurance-crédit

En général, les compagnies qui pratiquent le crédit prennent en considération deux sortes de dangers qu'elles pourraient intégrer dans leur protection. Le risque commercial ; le risque que vos clients ne soient pas en mesure de payer les factures impayées pour des raisons financières, par exemple, une insolvabilité déclarée ou un défaut prolongé et le risque politique et non-paiement résultant d'événements indépendants de la volonté du preneur d'assurance ou du client, par exemple en raison d'événements politiques (guerres, révolutions) ; catastrophes (tremblements de terre, ouragans) ; ou des difficultés économiques, telles qu'une pénurie de devises, ne sont donc pas en mesure de transférer l'argent dû d'un pays à un autre.