Le 3eme pilier en suisse : une opportunité pour garantir sa retraite

Le 3eme pilier fait partie du système de prévoyance suisse. Il présente assez d'avantages. Cependant, avant de souscrire il est essentiel d’avoir une bonne connaissance de ce qu’est le pilier. En lisant cet article vous saurez comment fonctionne le 3eme pilier et la différence qui existe entre le 3ème pilier A et B.

Comment fonctionne le 3eme pilier ?

Le système de prévoyance suisse comporte trois piliers à savoir : l’assurance-vieillesse et survivant, la prévoyance professionnelle, et la prévoyance individuelle. Retrouvez ici - même les informations nécessaires par rapport au 3eme pilier. L’assurance-vieillesse et survivant c'est le premier pilier, il fonctionne comme une assurance. Elle assure la sécurité financière des adhérents dès qu’ils seront à la retraite. Il faut aussi noter que l’AVS intervient en cas d’invalidité ou de décès. En ce qui concerne la prévoyance professionnelle, l’assuré lui-même dépose son argent de côté sous forme d’une cotisation. Après son admission à la retraite, il perçoit cette somme mise de côté sous forme de revenu mensuel. Avec ce système de prévoyance professionnelle vous avez la possibilité de garder votre niveau de vie après le départ à la retraite. Ce troisième pilier est facultatif et permet d’assurer son indépendance financière à la retraite.

Quelle est la différence entre 3eme pilier A et B

Le système de 3eme pilier est composé de la prévoyance liée 3a et de la prévoyance libre 3b. Dans le système de prévoyance liée 3a, l’argent que vous épargnez ne peut être retiré entre cinq ans avant et cinq ans après l’âge de la retraite. En revanche, dans le système de prévoyance libre 3b aucune contrainte n’est exigée, vous êtes libre de retirer votre argent à tout moment. En définitif, il faut noter que le pilier 3a est bénéfique uniquement pour les personnes résidant en suisse qui exercent une activité lucrative et qui touche un revenu soumis à l’AVS tandis que le pilier 3b est bénéfique pour tout le monde.